Qui aime cuisiner aime manger

J’ai testé pour vous # le déshydrateur

Categories : J'ai testé pour vous ...

Déshydrateur TEST POMMES SECHEES (12)Ce qu’il y a de bon avec un blog culinaire, c’est que cela nous amène à sans cesse tester de nouvelles recettes, de nouveaux produits, et parfois de nouveaux outils.

Ce fut le cas avec mes débuts de déshydratation des fruits et légumes.

J’avais lu quelques ouvrages sur le sujet mais n’avais jamais sauté le pas.

Jusqu’à ce que mon adorable voisine travaillant chez Bien & Bio me propose de tester pour son entreprise leur déshydrateur à fruits.

En échange de ce produit, je me suis engagée à publier quelques recettes et pas à pas culinaires sur mon blog afin de faire connaitre ce matériel, ses avantages et ses inconvénients.

Voici dont quelques lignes sur le sujets ( déshydrateur Sedona utilisé), et quelques recettes à venir dans les semaines à venir sur mon blog!

 

Pourquoi utiliser un déshydrateur?

Un déshydrateur permet de retirer la quasi totalité d’eau d’un aliment, ceci en douceur grâce à une température douce ( 38 à 65°c max) et une durée de déshydratation longue, permettant ainsi de conserver les vitamines et minéraux de l’aliment.

Pour les personnes ayant un jardin productif, ou bénéficiant de fruits et légumes en quantité conséquente, cela permet de les conserver dans la durée, tout en conservant leurs bienfaits nutritionnels.

 

L'utilisation d'un déshydrateur est elle compliquée?

Non, c’est ultra simple. Je l’avoue, j’ai à peine lu la notice.

Le déshydrateur se présente comme un mini four, avec 8 plaques s’insérant dans des encoches ( au même titre que les grilles d’un four).

Une fois branché, vous choisissez la température de « cuisson », la durée, ainsi que l’utilisation du ventilateur provenant du haut de l’appareil ou du bas de l’appareil. Ne reste plus qu’à appuyer sur le bouton « on » et c’est parti.

A l’ère des smartphones et tablettes, l’utilisation d’un déshydrateur parait vraiment simplissime!

 

L'appareil est il encombrant?

Oui, oui, et oui.

Si comme moi vous disposez d’une cuisine classique, le déshydrateur prend vraiment beaucoup de place versus son pourcentage d’utilisation. Pour vous donner une approximation, il a la taille intermédiaire entre un four et un micro-onde.

Son usage n’étant pas quotidien, l’idéal est de pouvoir le stocker ailleurs en dehors des jours où vous l’utiliserez.

 

L'appareil est il bruyant?

C’est raisonnable, mais pas de là à dormir dans la même pièce tout de même.

Imaginez le bruit de fond d’un lave-vaisselle en cours de lavage.

 

Quelles recettes peut on envisager avec un déshydrateur?

Sur ce sujet, je pourrai écrire de nombreuses lignes. Les recettes possibles sont innombrables: cela va de la simple déshydratation d’un fruit nature pour le conserver, jusqu’à la réalisation de cuirs de fruits, en passant par des recettes de légumes confits.

La déshydratation a l’avantage de ne pas dénaturer la saveur des aliments, permettant ainsi un champ d’exploitation très vaste.

Déshydrateur TEST POMMES SECHEES (13)

Les recettes sont elles compliquées?

Réponse de Normand: Oui et non ( si certains Normands me lisaient, ils sourieraient !)

Si vous partez sur la déshydratation simple de fruits, il vous suffit de les préparer ( = les peler et couper), de les disposer sur les différentes plaques et de lancer l’appareil.

Si vous vous lancez dans les cuirs de fruits avec recettes un peu plus élaborées, alors forcément cela risque de vous prendre davantage de temps.

A noter: en dehors de la complexité, c’est le temps de déshydratation qui peut mettre vos nerfs à dure épreuve: il faut compter 6 à 12 heures de déshydratation. Impossible d’improviser une recette de dernière minute à l’aide de cette appareil

Petit bilan de mes débuts avec ce déshydrateur: J’ai réalisé quelques recettes en partant de la plus simple ( pommes déshydratées), en passant par un test de cuirs de fruits et diverses autres recettes.

Je vous détaillerai chaque recette dans des articles à venir, avec mes avis sur le rendu final.

Si vous hésitez à investir dans ce type de matériel, je vous conseille de tester mes recettes en utilisant votre four: positionnez le thermostat sur 50°c et adaptez la durée au prorata de cette chaleur. Si vous pensez pouvoir utiliser le déshydrateur très régulièrement, alors il pourra devenir un précieux allié.

 

Imprimer Publié le 28 juin 2016

Un commentaire à propos de “J’ai testé pour vous # le déshydrateur

  1. Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Je voudrais savoir si le deshydrateur est un gros consommateur d’énergie et si finalement cela coûte cher de déshydrater des produits. Merci 🙂

Laisser un commentaire