Qui aime cuisiner aime manger

J’ai testé pour vous # les steaks de poisson

Categories : J'ai testé pour vous ...

 

dossier steak poisson GRAIN DE SEL (3)

 

Du steak de poisson dans mon assiette ?!

Au 21ème siècle, l’industrie agro-alimentaire n’a de cesse de nous surprendre…

Voilà qu’en faisant mon dernier plein de courses, je découvre les steak de poisson. Curieuse de nature, mais plutôt sceptique, nous avons donc goûté à ce nouvel aliment…

Niveau goût, ce n’est pas mauvais. On ne peut pas non plus dire que l’on retrouve intégralement le goût du poisson, mais ça s’en approche. De plus, c’est très facile à préparer (quelques minutes au micro onde où à la poêle).

Il est recommandé de consommer du poisson 2 à 3 fois par semaine: pratique si les steak de poissons peuvent en faire partie!

Mais est ce vraiment intéressant sur le plan nutritionnel *?

dossier steak poisson GRAIN DE SEL (1)

* Pour cela, je me suis basée sur certains critères, tout en comparant avec un aliment de référence: le filet de poisson ( données CIQUAL 2012)

 


 

La liste des ingrédients

Premier réflexe à avoir: regarder la liste des ingrédients. Et oui, autant vérifier tout de suite si le steak en question contient réellement une quantité intéressante de poisson!

Belle surprise sur ce produit: le poisson est l’ingrédient majoritaire, et représente 75% du produit fini, ce qui est tout à fait acceptable ( au dessus de 70%, nous autres diététiciens sommes satisfaits )

Pas de mauvaise surprise dans la liste des ingrédients: celle ci n’est pas démesurée, et contient des ingrédients « simples »  (huile végétale, farine de riz, protéines de soja, crème fraiche légère, oignons, flocons de pommes de terre etc .)

 

L'apport en sodium

L’apport en sodium ( = sel ) étant souvent élevé dans les produits industriels, ce fut le 1er point que j’ai vérifié.

Ici, une portion de 100g apporte 330mg de sodium.

Pour comparer, sachez qu’une portion de poisson apporte en moyenne 300 mg de sodium pour 100g.

Ce produit n’est donc pas extrêmement salé.

 

L'apport lipidique

L’apport lipidique est lui aussi raisonnable ( 8g pour 100g) et correspond à l’apport moyen en lipide d’un filet de poisson.

Toutefois, l’apport en acides gras polyinsaturés ( c’est-à-dire les bonnes graisses fortement conseillées) est beaucoup plus modéré que pour du poisson: on en trouve deux fois moins dans les steaks de poisson.

Dommage, à une époque où la communication nutritionnelle sur l’importance des Omega 3 est omniprésente (et justifiée!).

 

Le rapport P/L

Autre point à vérifier impérativement: Le rapport P/L.

Il s’agit du rapport Protéines/Lipides. Celui ci doit être supérieur à 1, c’est à dire que le produit doit contenir plus de protéines ( élément bâtisseur) que de lipides ( = graisses).

Les aliments ayant un P/L<1 sont peut intéressants sur le plan nutritionnel, et doivent être consommés avec plus de modération.

Ici, le steak de poisson a bien un P/L> 1. Encore un point plutôt favorable

 

Pour conclure

Soyons honnête, je salive d’avance devant ce type de plat:

saumon citron vert sésame (3)

… mais beaucoup moins devant un steak de poisson reconstitué.

Toutefois, sur le plan nutritionnel il s’agit d’un produit plutôt correct, qui respecte les principaux critères de base pour en faire un produit reconstitué de bonne qualité.

Gros bémol concernant l’apport en acides gras poly-insaturés.

Idéalement, ce type de produit peut remplacer le poisson ponctuellement, mais pas systématiquement.

 

Pour aller plus loin

Imprimer Publié le 11 avril 2015

Laisser un commentaire